Koetsu, sukiyakis et sushis, Paris rue Sainte-Anne

Koetsu_entree

Aubergine grillée, sauce miso sucrée // Sashimis en entrée

Le Koetsu, avec sa décoration élégante et épurée, tranche avec le reste de la rue Sainte-Anne. Le service, à l’image du restaurant, est poli mais distant.

Trio d'amuse-bouche (hijiki, concombre acidulé, thon cuit au shôyu)

Trio d’amuse-bouche (hijiki, concombre acidulé, thon cuit au shôyu)

Sukiyaki (bœuf, choux, champignons, tofu) // Melon et sorbet mangue

Sukiyaki (bœuf, choux, champignons, tofu) // Melon et sorbet mangue

La spécialité, ici, c’est le sukiyaki : des légumes et de fines tranches de boeuf à faire mijoter dans du bouillon à base de shôyu. Cependant, la rareté se paie. Le menu avec amuse-bouche, soupe, sashimi et dessert s’affiche à environ 50€. Le même menu existe en version shabu-shabu, avec bouillon d’algues kombu, un peu plus cher.

Les entrées (trop acide ou trop salées) et le dessert insipide sont sans intérêt, contrairement aux sashimis qui sont terriblement fondant. Le sukiyaki est copieux (sur la photo, on ne voit que le premier « service », les légumes et le reste de viande sont dans des plats de présentation). À mon avis, on peut sans problème se contenter d’un sukiyaki, quitte à rajouter un assortiment de sushis/sashimis pour deux. La sauce de l’aubergine au miso (un de mes plats préférés) est sucrée, c’est original, dommage qu’elle soit à moitié carbonisée.

Saumon cuit // Tempuras (crevettes, patate douce, courgette...)

Saumon cuit // Tempuras (crevettes, patate douce, courgette…)

Outre les « marmites », le restaurant propose un menu « spécial » (32€), qui est à éviter. La marmite est remplacée par du poisson (trop) cuit, ici du saumon, et un assortiment de tempuras. Les tempuras ont beau être une spécialité japonaise, ce n’était certainement celle du cuisinier ce soir-là. Molles et gorgées d’huile, j’en ai rarement mangé d’aussi mauvaises. On me les a remplacées ; la deuxième fournée était légèrement meilleure, mais la pâte s’est rapidement gorgée d’eau. On ne devrait pas proposer à la carte des plats qu’on ne sait pas faire. Pour des vraies bonnes tempuras, allez plutôt au Sanukiya (même si vous n’aimez pas les udons, qui sont leur spécialité, je le conseille !).

Koetsu_Mixte

Assortiment mixte : sushis, sashimis, makis (dorade, saumon, thon).

Si ni le sukiyaki, ni le shabu-shabu vous tentent (ou que ça dépasse votre budget), les poissons crus du Koetsu sont une bonne alternative. Le menu mixte ne contient que le « trio classique » de poissons, mais ils sont tendres, le riz est bien cuit et se tient sans être trop tassé. Les grains se détachent facilement en bouche. À 25€ le menu mixte (amuse-bouche, soupe, riz, sushis et sashimis), c’est un bon rapport qualité-prix.

Y aller ? Pour le sukiyaki ou des sushis pas trop chers, pourquoi pas. Pour des poisson plus variés, il y a le Michi juste un peu plus loin, mais le cadre est moins sympathique. Pour le shabu-shabu, je préfère le Takara, à deux rues d’ici.

Prix ? entre 25€ et 50€ hors boisson. 8€ l’umeshu (plutôt doux et sucré).

Koetsu, 42 Rue Sainte-Anne, 75002 Paris
http://www.lafourchette.com/restaurant/koetsu/3472

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :