So British à Toulouse, le salon de thé qui fait du bon chocolat chaud !

So British (1)

J’en ai brièvement parlé dans mon billet précédent sur le chocolat chaud, et voilà une présentation en bonne et dûe forme du So British !

Cela faisait un moment que j’avais repéré cette jolie vitrine, mais en fin de journée il ne restait que des muffins, scones et cheesecakes qui m’intéressaient pas franchement. En revanche, le samedi après-midi juste avant 17h, ce n’était pas le choix qui manquait. Et comme nous sommes arrivés juste avant le pic d’affluence, nous avons été installés de suite.

(suite…)

Publicités

{Miam !} Cookies, cinammon rolls & co chez Tata Bidule, Toulouse

TataBidule1

Sous ce curieux nom se cache une petite boutique toute colorée, pleine de petits gâteaux tout aussi colorés. Mais n’étant pas fan de cupcakes, j’ai opté pour un cinnamon roll, une brioche roulée à la cannelle, accompagnée d’un chocolat viennois.

J’entends le chocolat chaud en train d’être préparé, et puis… une odeur de cannelle se dégage peu à peu de la cuisine : mmh, le cinnamon roll sait se faire désirer ! Et une fois arrivé devant moi, je ne suis pas déçue. Il est servi tiède, moelleux, caramélisé sur le dessus, et fondant à l’intérieur là où il y a de la cannelle. Peut-être légèrement sec sur l’extérieur, mais le chocolat chaud est là pour ça.

(suite…)

Avis mitigé sur Pignol Sainte Cécile, restaurant et salon de thé à Grenoble

290320111045

Pignol est à l’origine un pâtissier-traiteur Lyonnais, qui a ouvert une boutique/restaurant/salon de thé à Grenoble en 2011 si mes souvenirs sont bons. D’un côté, le restaurant donne sur une terrasse lumineuse. De l’autre, le cloître, attenant à la boutique, où l’on peut se poser pour prendre une pâtisserie. Le midi, on peut y déjeuner rapidement : formule tarte salée, salade et pâtisserie, le tout à prix doux (7€50). On apprécie également de pouvoir assaisonner soi-même sa salade de vinaigrette.

310320111065 310320111067

J’y allais souvent lorsque j’étudiais à Grenoble, et certaines photos ont été prises à ce moment-là. C’était plutôt bon, en tout cas de meilleur rapport qualité-prix que ce qui se faisait en centre-ville. Il faut dire aussi que les portions y sont plutôt réduite, mais comme j’ai un appétit d’oiseau ça m’arrange bien.

290320111050 290320111052

En revanche, j’y suis retournée récemment l’après-midi…

Pignol (2)

Pignol (6) Pignol (7)

Paris-Brest à gauche, chocolat viennois à droite… Tous deux affreusement fades. Le Paris-Brest a une bonne tenue et une bonne texture en bouche, mais pour ce qui est du goût, rien ! Il ne sentait presque pas la noisette, malgré sa jolie couleur. Idem pour le chocolat chaud : comme on peut le voir, la chantilly est complètement en train de se désintégrer. Le chocolat chaud est insipide comme si on l’avait mélangé à de l’eau.

J’ai goûté à la plupart de leur pâtisseries depuis leur ouverture, et elles sont assez inégales. Les verrines sont bonnes, fortes en goût (mais il vaut mieux aimer l’acidité). Pour leurs pâtisseries, celle en forme de mitre (mousse chocolat et meringue) a un désagréable arrière-goût de noix de coco, mais celles aux fruits rouges sont bien faites.

Pignol Sainte Cécile - chocolat 2 Pignol Sainte Cécile - chocolat

Quant au déjeuner dans la partie « restaurant », je m’y suis risquée une fois, mais pas deux. 19€ pour un plat de qualité moyenne (et fade, désolée de me répéter) et une pâtisserie en vitrine ? Bien trop cher, deux fois plus que la formule plat du jour dans le cloître.

Conclusion : Éviter le restaurant, le chocolat chaud, le Paris-Brest, la meringue, et vous aurez une agréable pause goûter.

Pignol Sainte Cécile : 18 Rue de l’Alma, 38000 Grenoble
Web : http://www.pignolsaintececile.com/

[Recette] Un bon chocolat chaud, épais et corsé (et sa chantilly) : rien de mieux pour se réchauffer !

DSC03032

Et non, pas de nouveau restaurant à vous faire découvrir aujourd’hui ; j’inaugure ma catégorie « Recette » avec une de mes gourmandises préférées : le chocolat chaud.

J’ai beaucoup hésité à créer cette nouvelles rubrique, car même si j’adore cuisiner, je ne suis jamais satisfaite des photos que je prends chez moi (luminosité, déco, dressage etc…). Et plus problématique : je cuisine « au goût », sans mesurer vraiment ce que j’ajoute dans la poêle…

Mais passons maintenant à ce chocolat terriblement velouté !

DSC03056 DSC03055

J’adore le chocolat épais, mais pas aussi « gélatineux » que le chocolat à l’italienne. Pour l’instant, je n’ai pas réussi à trouver de salons de thé sur Toulouse/Grenoble de qui les fassent de cette façon. (Rien que pour ça, j’aimerais bien habiter près de Paris… entre Comme à la Maison, Queen Ann, Hévin, ahhhhhh !!!). Ahem. Bon, en réalité, il y a deux salons de thé qui s’en rapprochent : le So British à Toulouse, et Les écrins à Grenoble. Tous deux proposent du chocolat chaud à base de Valrhona.

DSC03026

(suite…)

%d blogueurs aiment cette page :